La réussite d’une équipe est une alchimie entre les différents talents, les valeurs profondes, les liens forts et imperceptibles entre tous les équipiers et une solide ambition commune.

Le groupe est dépositaire de ses valeurs, et ce sont elles qui lui permettent de ne rien lâcher, de continuer à avancer quoi qu’il en soit, de se respecter et de toujours aller vers l’objectif commun. Le groupe crée alors son identité, singulière et affirmée.

L’argent n’est pas ce que les joueurs ont dans le ventre ni dans leur cœur ! Il permet d’« avoir », mais pas d’« être » ! Et une équipe, pour réussir, a besoin d’être. Être soudée dans toutes les émotions, dans l’expérience, dans ses compétences, dans l’ambition… Soudée au sens le plus large du terme c’est ne faire qu’UN. Et l’argent n’a pas cette propriété-là !

L’argent (avoir) permet de profiter d’un environnement confortable et favorable, d’avoir de jolies transactions, de réunir des compétences et des talents. Mais ces potentiels ne seront actifs et efficaces seulement au sein d’une équipe bien construite et légitime. L’argent ne fait pas de lien dans le groupe, il ne développe pas la communication, il ne réveille pas, n’active pas les valeurs essentielles et fondamentales du groupe… Il ne crée pas, ne fonde pas l’identité de l’équipe.

Prenons l’exemple d’un groupe dans une compagnie de combat au sein de l’armée :

Ces hommes évoluent vers le même objectif avec peu de moyens et dans des conditions souvent très rustiques avec un environnement défavorable. Le critère argent est complètement absent et pourtant nous sommes face à des groupes d’hommes extrêmement unis, fraternels, avec un engagement sans condition, une motivation à 300%. La seule réussite du groupe tient à son identité inébranlable avec des valeurs communes puissantes et des compétences orientées groupe.

La notion de temporalité :

L’identité de groupe se construit au travers du temps. Elle s’élabore, se peaufine, se singularise, s’authentifie en s’appuyant sur toutes les expériences vécues ensemble, sur ce lien tissé au travers du temps …  Le temps, facteur indispensable à la construction du groupe, pour façonner sa fidélité, sa fraternité, sa complicité…Et cette notion de temporalité est incompressible : le groupe a besoin de souvenirs, de vécus, d’expériences multiples. Cette mémoire collective permet à l’équipe de grandir ensemble, de s’intensifier, se fortifier.

Aller dans la même direction : l’ambition commune, posée sur des valeurs-phare, permettra le dépassement de soi dans les bons moments et ceux plus complexes ou plus difficiles. Au fil du temps une identité forte et solide pourra voir le jour, reflétant l’investissement de chacun et ce que chaque équipier a mis au service du groupe (de ses compétences à ses croyances). Les joueurs savent exactement pourquoi ils sont là et le rôle qu’ils ont à tenir. Ils nourrissent le groupe autant que le groupe se nourrit d’eux. Nous pourrons alors apprécier le talent et l’identité de l’équipe, sa raison d’être, incarnée au fil des matchs…

La notion d’argent ne renforce pas la fidélité, le lien, les émotions, la communication, la fraternité, la sincérité, la cohésion, le courage, la force… du groupe.

Alors à toutes les équipes à petit ou moyen budget, créez et montrez-nous VOTRE identité de groupe, c’est elle le VRAI moteur de votre réussite, et c’est elle qui transcendera vos matchs et votre sport !

« Debout les morts ! »
(Devise du 3e RIMa Vannes)

 

L’identité de groupe se travaille en PNL.